Que penser de l’hypertension artérielle ?

Si la pression circulatoire d’une personne est excessivement élevée pendant une longue période, elle peut causer des dommages importants aux veines. Ces dommages peuvent entraîner une série de complications, dont certaines peuvent être dangereuses. Dans cet article, nous examinons les causes de l’hypertension artérielle et comment se manifeste-t-elle.

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ?

Le cœur est un muscle qui siphonne le sang dans tout le corps. Au cours de son voyage, le sang transporte de l’oxygène vers les organes essentiels du corps. Si vous voulez en savoir plus sur l’hypertension, continuez ici.

Parfois, un problème dans le corps rend plus difficile le siphonnage du sang par le cœur. Cela peut se produire, par exemple, si une artère s’avère excessivement limitée. Une hypertension artérielle constante peut exercer une pression sur les cloisons des artères. Cela peut entraîner un ensemble de problèmes médicaux, dont certains peuvent être dangereux.

Causes

L’hypertension artérielle peut survenir lorsque certaines évolutions se produisent dans l’organisme ou lorsqu’un individu vient au monde avec des composants héréditaires explicites qui provoquent une maladie.

Elle peut influencer les individus souffrant : d’obésité, de diabète de type 2, de maladie rénale, d’apnée obstructive du repos, de lupus, de sclérodermie, de thyroïde inactive ou hyperactive ou des maladies congénitales, comme le syndrome de Cushing, l’acromégalie ou le phéochromocytome.

Parfois, il n’y a pas de raison évidente. Dans cette situation, un spécialiste diagnostiquera une hypertension primaire. La consommation d’une alimentation riche en graisses, l’abondance de poids, la consommation d’alcool, le tabagisme et l’utilisation de certains médicaments augmentent également le risque.

Signes et manifestations

La grande majorité des personnes souffrant d’hypertension artérielle ne rencontrent aucune manifestation, c’est pourquoi on considère régulièrement l’hypertension comme le « bourreau silencieux ».

Néanmoins, lorsque le pouls atteint environ 180/120 mmHg, l’hypertension devient une urgence, c’est-à-dire une crise sanitaire. À ce stade, un individu peut avoir : une migraine, des nausées, des vomissements, des vertiges, une vision floue ou double, des saignements de nez, des palpitations cardiaques ou un essoufflement.

Toute personne qui rencontre ces indications doit consulter immédiatement son médecin traitant.